Publié le : 01 mars 20215 mins de lecture

Depuis quelques années, nombreuses sont les entreprises influencées par les valeurs de l’environnement, de la société et de l’économie éthique. A ce jour, la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) fait partie intégrante des Objectifs de Développement Durable (ODD). Les raisons en sont nombreuses.

Définition de la Responsabilité Sociétale des Entreprises 

La Responsabilité Sociétale des Entreprises ou RSE se définit comme étant la valorisation du développement durable par une société ou une entreprise. En effet, une entreprise qui souhaite s’engager dans la rse se doit de cultiver une image positive envers la société à travers le respect de l’environnement, tout en adoptant une politique économique responsable.

Ainsi, elle va donc mettre en place de bonnes pratiques vis-à-vis de ses collaborateurs, de ses partenaires économiques et de ses clients. Il s’agit de la mise en valeur de la diversité au sein de ses personnels, la participation dans la lutte contre le changement climatique, et de bien d’autres actions encore.

Quelles sont les étapes d’une démarche RSE ?

D’abord, l’entreprise doit définir les enjeux de la rse en fonction de ses valeurs. La première étape d’une démarche rse consiste à faire un diagnostic des besoins pour que les actions à entreprendre puissent être en adéquation avec les attentes de leurs partenaires et collaborateurs. Il s’agit de la protection de l’environnement ou de l’amélioration des conditions de vie, etc. De ce fait, un plan d’action doit être mis en place afin de définir les priorités et hiérarchiser les actions. Cela, dans l’optique de faire face aux enjeux sociaux et environnementaux.

A cela s’ajoute le déploiement de la démarche, afin de mobiliser toutes les parties prenantes dans le but établir de bonnes relations. Après cela, il est essentiel de mettre en place une évaluation des actions entreprises afin de pouvoir se situer par rapport aux objectifs fixés. Cela doit être accompagné d’un suivi systématique de l’évolution des actions faites. Ensuite, pour se distinguer de ses concurrents et pour créer de valeur ajoutée, la communication, que ce soit interne ou externe joue un rôle important. Toutes les parties prenantes devront être informées de l’évolution de la démarche RSE par le biais d’un reporting par exemple.

La stratégie de l’entreprise doit être en liaison étroite avec la démarche RSE afin de profiter des opportunités qu’offre cette implication sociale et environnementale. En effet, cela permettra aux partenaires et collaborateurs de pouvoir s’exprimer et d’avoir le sentiment d’être considérés.

Quel est le rapport entre la RSE et l’économie éthique responsable ?

L’économie éthique va toujours au même sens que la RSE. Pour les investisseurs, il s’agit de faire une évaluation des entreprises qui appliquent la RSE dans leurs démarches environnementales, sociétales et économiques. Après évaluation, les entreprises seront reconnues comme performantes et responsables. Par conséquent, elles pourront bénéficier de nombreuses aides financières de la banque, des ONGs, etc.

Souvent, ces investisseurs optent pour la technique du « best-in-class » afin de pouvoir pratiquer ce que l’on appelle l’investissement socialement responsable ou ISR. Cela consiste notamment à sélectionner les meilleurs élèves en termes de responsabilité sociale via les rapports établis par chaque entreprise.

Certains secteurs tels que le tabac, les armes ou la pornographie sont systématiquement exclus par les investisseurs. Notons également que les entreprises très critiquées en matière de droits humains pourront aussi être exclus de ces critères.

En résumé, une entreprise qui souhaite s’engager dans une démarche rse sera toujours récompensée et reconnue par ses responsabilités. Cela lui permettra non seulement de se distinguer de ses concurrents mais également de mieux gérer ses risques et de réaliser des épargnes. D’où la fidélisation de ses collaborateurs, grâce aux meilleures conditions de travail engendrées par les actions entreprises par la société elle-même. Cela implique alors une responsabilité sociétale grandiose.