2020 : une baisse d’impôt sur le revenu pour plus de 17 millions de foyers fiscaux

Tout récemment, il a été communiqué que le projet de loi de finances 2020 a prévu des barèmes progressifs à propos de l’impôt sur le revenu 2019 et 2020. Et, notamment à ce titre, il faut bien différencier deux barèmes distinctes, à savoir : en premier lieu, le barème qui s’applique aux revenus 2019, et ensuite, le barème se rapportant aux revenus 2020. Entre autres, pour l’année 2020, il y aura une révision à la baisse de taux et une mise en application d’une réduction d’impôt à l’intention des foyers contribuables à faibles revenus.

Mise au point au sujet des barèmes sur les revenus 2019 et 2020

Pour ce qui est du barème 2019, il a été utilisé justement pour l’établissement du montant de l’impôt à soutirer sur le revenu 2019 et qui fera l’objet d’une déclaration l’année prochaine. Il s’ensuit que l’impôt sera mis à jour en tenant compte des prélèvements ou déjà versés au niveau des caisses de l’état. Et à propos du barème sur le revenu 2020, le projet de loi de finances 2020 a fait état d’une baisse des taux du barème à utiliser dans le calcul du montant de l’impôt sur le revenu pour l’année 2020. Bien entendu, les contribuables peuvent s’attendre à une baisse d’impôt effective l’année prochaine.

Dès le début de l’année 2020, la baisse de l’impôt sera effective

En effet, en vertu de l’entrée en vigueur du décret d’application de la nouvelle loi organique, plus de 17 millions de foyers peuvent prétendre l’avantage de voir diminuer le montant de leur impôt l’année prochaine. Au fait, cette baisse du montant imposable sur les revenus s’applique seulement pour l’année 2020 et ne concerne pas l’année en cours .Et, globalement, un allègement atteignant plus de 5 milliards d’euros de leur impôt sur les revenus se profile à l’horizon des contribuables français d’ici janvier 2020. C’est ainsi que les prélèvements auprès de chaque contribuable tiendront compte de ce nouveau barème pour la détermination du montant imposable à partir de cette période.

Le taux de la première tranche d’imposition de 14% est ramené à 11%

Entre autres, en application du projet de loi de finances 2020, il s’ensuit que le taux des prélèvements réservé pour la première tranche des contribuables ayant un revenu imposable se situant dans l’intervalle de 10 064 euros à 25 659 euros sera ramené de 14% à 11%. Cependant, le seuil d’entrée pour la seconde tranche des contribuables a été baissé à 25 659 euros contre 27 794 euros, contrairement à ce qui s’est passé auparavant. D’autant plus, le taux applicable à cette seconde tranche des contribuables reste sans changement et s’élève à 30%. Ce qui fait ressortir un avantage mécaniquement moindre pour la tranche par rapport à l’ancien barème dans le calcul du montant imposable sur les revenus perçus en 2020.

Émancipation économique des femmes : un travail activement mené par Marlène Schiappa
A quoi va ressembler la loi anti-gaspillage présentée par Brune Poirson ?